Performance mensuelle de mon portefeuille – octobre 2015

Le consensus redoutait octobre car plusieurs krachs mythiques avaient eu lieu ce mois-ci. Heureusement en 2015, c’était le contre-pied avec une hausse euphorique des indices boursiers pour des raisons que vous trouverez sur la presse financière. Toutefois, je ne vais pas bouder mon plaisir car mon portefeuille en a profité après 5 mois de contre-performance. Par ailleurs, j’ai commencé mon activité de trading pour compte propre.

Composantes de mon portefeuille d’investisseur – Octobre 2015

Entreprise Date de détention Performance Performance dividendes réinvestis Poids
Industrie
Air Liquide 08/05/2012 21,72 % 49,56 % 4,11 %
Consommation discrétionnaire
Hermès International 31/08/2012 56,,53 % 61,61 % 14,65 %
Groupe SEB 20/11/2011 73,25 % 81,06 % 12,89 %
Salvatore Ferragamo 31/03/2014 14,51 % 16,98 % 7,23 %
Consommation défensive
Nestlé 05/04/2012 48,14 % 55,77 % 4,84 %
Technologie
IBM Corporation 09/11/2012 -8,82 % -4,59 % 8,86 %
Énergie (Pétrole, Gaz,…)
Cameco Corporation 11/03/2011 -36,43 % -33,7 % 4,58 %
Gazprom 02/10/2014 -30,29 % -27,95 % 5,32 %
Total 06/05/2010 13,53 % 37,29 % 11,69 %
Matières agricoles
Potash Corporation 27/04/2012 -37,9 % -32,58 % 3,84 %
Métaux précieux
Agnico Eagle 10/03/2015 6,86 % 6,98 % 8,05 %
Alamos Gold 28/01/2011 -61,09 % -58,63 % 1,46 %
Barrick Gold 17/04/2013 -58,92 % -57,14 % 3,89 %
Silver Wheaton 03/03/2014 -18,87 % -17,95 % 8,6 %

Les entreprises exposées dans les pays émergents comme Hermès, Air Liquide ou Seb s’en sortent largement bien avec des bons résultats au troisième trimestre alors que les médias mainstream nous disent que le pire est devant eux. Toutefois, je ne nie pas qu’elles ont des difficultés passagères pouvant durer encore quelques années mais il faut en passer par là pour devenir des nations importantes au niveau international. Afin de renouer avec une croissance plus saine, des réformes structurelles de long terme s’avèrent nécessaires. Par exemple, la Chine en est consciente mais elle a le cul entre deux chaises. D’une part, elle a surinvesti dans des infrastructures dont certaines zones du pays sont rengorgées d’immeubles fantômes. D’autre part, ce surinvestissement engendre une gigantesque de bulle de crédit.

Coté déception, IBM rate de nouveau le consensus. D’un autre côté, elle a augmenté ses investissements dans le cloud depuis plus de 3 ans dont les effets positifs tardent à venir et les actionnaires perdent patience. Enfin, Potash Corp souffre de la baisse de la demande dans la potasse, nitrogène et phosphate en particulier dans les pays émergents.

Les minières aurifères se rebiffent temporairement

Les minières aurifères retrouvent des couleurs grâce aux résultats trimestriels meilleurs que prévus en plus de l’hésitation de la FED à monter les taux. Cela dit, sur le long terme, le choc entre le physique et le papier arrivera tôt ou tard en faveur du premier mais ce n’est qu’une question de temps dont je ne peux pas prédire.

Barrick Gold. L’entreprise la plus détestée du secteur a dépassé les attentes au Q3 surtout en termes de chiffre d’affaires et de bénéfice par action. De plus, elle a réduit sa dette via un plan de restructuration et des cessions d’actifs non stratégiques et augmenté son free cash flow opérationnel.

Agnico Eagle. C’est une des rares entreprises qui sortent le mieux avec des mines situées dans des zones géographiques à faible risque géopolitique. Elle a renoué avec les bénéfices en 2014 et continuent sur sa lancée lors des trois trimestres suivants. Quant à sa situation financière, elle est saine tant au niveau de l’endettement et sa solvabilité générale.

Alamos Gold. Malgré la chute du cours de l’or, elle a fait une OPA sur Aurico Gold. Cela démontre que l’entreprise a confiance dans le futur. De plus, le fait qu’elle n’avait pas de dette auparavant lui permettait de faire ce genre d’opération.

Portefeuille de trading

Entreprise Date de détention Performance Performance dividendes réinvestis
Technip  16/10/2015  0,17 % 0,17 %
Vallourec  15/10/2015  -3 % -3 %

Concernant mes premières positions, je parie sur une reprise technique haussière à court terme sur les parapétrolières après une analyse technique approfondie en combinant le chartisme et les indicateurs techniques tels que le MACD et le Stochastique dont je détaillerais mes objectifs dans les prochaines semaines en espérant que M. le Marché ne remet pas en cause mon scénario.

Mouvements en octobre 2015

  • Dividende Cameco (15/10/2015)
  • Dividende Total (21/10/2015)

Performance globale du portefeuille d’investisseur en 2015

1er trimestre
2ème trimestre
3ème trimestre
4ème trimestre en cours Performance moyenne
Performance 11,13 % -1,4 % -12,57 % 8,6 % 4,04 %
Performance dividendes réinvestis 11,48 % -0,61 % -12,13 % 8,77 % 5,9 %

À noter que les performances du portefeuille de trading ne sont pas prises en compte dans celles de l’investisseur.

email
Sovanna Sek on FacebookSovanna Sek on GoogleSovanna Sek on LinkedinSovanna Sek on Twitter
Sovanna Sek
Sovanna SEK est un investisseur de long terme passionné par la Bourse avec pour modèle, Warren Buffett. Il vous donne des conseils pratiques pour construire et gérer un portefeuille boursier rentable sur le long terme.

Il est également un défenseur de la stratégie buy and hold et de l'or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge