Performance mensuelle de mon portefeuille boursier – Juillet 2016

Découvrez la composition du portefeuille boursier d'Investir En Actions

Les semaines qui ont suivi le Brexit, semblent être une respiration de court terme sur les marchés financiers. Certains indices boursiers ont renoué ou légèrement avec les niveaux d’avant-Brexit si on excepte Wall Street et la City. Néanmoins, le secteur bancaire ne parvient pas à remonter la pente. Les stress tests sont comme d’habitude une opération de communication pour rassurer naïvement la communauté financière. À titre personnel, je dirais plutôt une arnaque. Ceux qui travaillent dans ce secteur, savent très bien que cela tient qu’à un fil malgré le soutien des banques centrales. Par ailleurs, je surveille les compagnies d’assurance qui souffre des conditions du marché obligataire.

Pour l’instant, l’été me sourit au niveau de la performance de mon portefeuille boursier de long terme malgré la baisse du prix du pétrole dont les médias n’en parlent pas trop. Pour les détracteurs qui pensaient que les minières aurifères étaient un mauvais pari, ils prennent plein la gueule. En corrélant les signes fondamentaux et techniques, le cycle haussier est à ses débuts et il suffit d’une petite étincelle pour aller plus haut. Je pense que la FED sera derrière la courbe et aura du mal à créer des vraies marges de manœuvre. Le jour de l’ouverture officielle des Jeux Olympiques de Rio, voici le reporting de mon portefeuille boursier en juillet 2016 et j’espère que les mois à venir seront volatiles dans l’intérêt des investisseurs de long terme.

Composition de mon portefeuille d’investisseur – Juillet 2016

Entreprise Date de détention Performance Performance dividendes réinvestis Poids
Industrie
Air Liquide 08/05/2012 -1,52 % 28,82 % 2,94 %
Gaztransport Technigaz 04/01/2016 -23,91 % -20,49 % 5,98 %
Consommation discrétionnaire
Hermès International 31/08/2012 71,92 % 77,01 % 14,21 %
Groupe SEB 20/11/2011 123,12 % 133,31 % 14,66 %
Salvatore Ferragamo 31/03/2014 -2,36 % 1,71 % 5,44 %
Consommation défensive
Nestlé 05/04/2012 52,98 % 62,95 % 4,42 %
Technologie
IBM Corporation 09/11/2012 3,02 % 9,31 % 8,85 %
Services financiers
Dalenys 08/06/2016 -5,56 % 2,96 %
Énergie (Pétrole, Gaz, etc.)
Gazprom 02/10/2014 -33,54 % -31,2 % 4,48 %
Total 06/05/2010 9,98 % 36,73 % 10 %
Royal Dutch Shell 19/01/2016 26,05 % 29,74 % 3 %
Métaux précieux
Agnico Eagle 10/03/2015 116,42 % 117,48 % 14,41 %
Silver Wheaton 03/03/2014 63,97 % 65,39 % 15,35 %

Air Liquide. L’entreprise a déçu lors de la publication de ses résultats semestriels. Boursièrement parlant, le titre n’a pas fait pas grand choses et pourrait casser la zone de support des 88-90 €. C’est souhaitable en vue de l’augmentation de capital à venir sur Airgas.

GTT alias Gaztransport et Technigaz. J’avoue que M. le Marché est sévère sur la publication des résultats semestriels qui sont en hausse par rapport à l’année dernière même si elle a révisé à la baisse son objectif de chiffre d’affaires mais maintient celui de la marge nette aux alentours de 50 %. N’oubliez pas que le chiffre d’affaires d’une entreprise n’est pas une fin en soi et peut créer une illusion comptable.

Hermès International. Le sellier s’en sort sur les six premiers mois de 2016 grâce à la division maroquinerie et surprend positivement en France malgré les attentats.

SEB. 2016 est déjà une année très animée pour le spécialiste du petit électroménager en termes de rachats d’entreprises et publient des résultats semestriels satisfaisants. En enchaînant les bonnes nouvelles, elle est dans l’obligation de ne pas décevoir les marchés financiers.

Salvatore Ferragamo. L’Hermès italien s’est ressaisi au niveau boursier mais les résultats semestriels sont décevants dans toutes les divisions sauf les chaussures. Sans surprise, l’Europe et l’Asie-Pacifique sont des zones d’ombre pour les raisons que vous connaissiez.

Nestlé. Des rumeurs infondées sur le désengagement en Afrique de la part de l’entreprise veveysan. Le CEO actuel, Paul Bulcke a catégoriquement démenti mais conçoit qu’il y a du boulot dans ce continent avec des habitudes et comportements alimentaires différents des pays occidentaux.

IBM Corporation. Big Blue poursuit sa routine en publiant des résultats trimestriels à la baisse mais moins pire que prévu. D’un autre côté, elle poursuit ses investissements dans le cloud avec l’argent pas cher.

Gazprom. Le géant russe du gaz naturel va publier ses résultats semestriels fin août 2016.

Total. Malgré le récent rebond du prix du pétrole, cela n’a pas empêché qu’elle publie des résultats en baisse. La question de la viabilité du dividende va se poser sérieusement même si la première pondération du CAC 40 a proposé depuis quelques trimestres le paiement du dividende en action.

Royal Dutch Shell. Au jeu de la publication des résultats, elle fait pire que Total au niveau boursier. Quant au dividende, sachez que L’anglo-néerlandaise ne l’a jamais coupé depuis la Seconde Guerre mondiale.

Agnico Eagle. La publication de ses résultats semestriels a été saluée par les marchés financiers. Côté business, la minière aurifère canadienne a pris une participation sur Belo Sun Mining qui développe un projet de mine d’or au Brésil.

Silver Wheaton. Le cours de l’argent a été contenu durant le mois de juillet mais l’entreprise canadienne a su tirer son épingle de jeu en Bourse. Le 10 août 2016, elle va publier ses résultats semestriels.

Dalenys. L’ex-Rentabiliweb va publier ses résultats semestriels le 30 août 2016. Il sera important de regard l’évolution de la part du paiement dans le chiffre d’affaires de la première fintech française.

Portefeuille de trading – Juillet 2016

Entreprise Date de détention Performance Performance dividendes réinvestis
ABC Arbitrage 16/03/2016 12,31 % 14,9 %
Hecla Mining 29/07/2016 0,22 %
Sandstorm Gold 28/06/2016 27,79 %
Option Put Royal Dutch Shell 20/06/2016

Comme promis par rapport au dernier reporting, j’ai initié un trade sur Hecla Mining, un producteur d’argent dans le but de surfer sur la tendance haussière de l’or du pauvre.

Pour celles ou ceux qui ne connaissent pas connaissent Sandstorm Gold, c’est une jeune société spécialisée dans le streaming et royalties des métaux précieux. Les raisons de cet achat étaient de m’exposer indirectement sur les juniors aurifères et argentières à fort potentiel et se prémunir avec modération des risques liés à l’exploitation de la mine. Cela mérite que je fasse une analyse détaillée de cette entreprise qui est peu connue au sein de la communauté financière du moins en France. Encore faut-il que j’ai le temps de le faire en tout quiétude.

Performance de mon portefeuille d’investisseur – 2016

1er trimestre
2ème trimestre
3ème trimestre
4ème trimestre
Performance 4,58 % 12,85 % 6,71 %
Performance dividendes réinvestis 4,9 % 14,1 % 6,71 %

Le troisième trimestre démarre bien. Néanmoins, j’ai des valeurs ayant des moins-values conséquentes comme GTT et Gazprom. Pour la première, il se peut que je prenne une option put ou un bon d’option appelé «warrant» afin d’amortir la perte actuelle. Pour la seconde, le dividende n’est pas remis en question et à mon avis, elle est sur-capitalisée en termes de capitaux propres.

Pour mon portefeuille de trading, je ne cherche pas à me casser la tête en allant sur des secteurs d’activité où il y a un vrai momentum ou une tendance de fond. Le secteur des métaux précieux, la volatilité, l’énergie en font partie.

Actions possibles dans les semaines à venir

  • Patientez pour augmenter la pondération d’Air Liquide sur mon portefeuille boursier. J’aimerais que l’opération financière sur Airgas ait un vrai effet dilutif.
  • Approfondir mes connaissances sur l’utilisation des warrants même si c’est plus risqué que les options.
  • Être patient pour renforcer le compartiment de la consommation défensive.
  • Prudence sur l’euphorie complaisante à Wall Street.
Sovanna Sek on FacebookSovanna Sek on GoogleSovanna Sek on LinkedinSovanna Sek on Twitter
Sovanna Sek
Sovanna SEK est un investisseur de long terme passionné par la Bourse avec pour modèle, Warren Buffett. Il vous donne des conseils pratiques pour construire et gérer un portefeuille boursier rentable sur le long terme.

Il est également un défenseur de la stratégie buy and hold et de l'or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge