Performance mensuelle de mon portefeuille boursier – Mai 2017

C’est plus belle vie en Bourse.

Les indices boursiers maintiennent leur forme. Même Wall Street est sur le point de casser des seuils techniques. L’optimisme est à son comble.

Malgré les divergences de Donald Trump. Malgré la menace nord-coréenne. Malgré le problème des banques italiennes. Les marchés financiers font preuve d’une résilience à tout épreuve.

Même s’ils restent sous-investis sur les marchés financiers, les professionnels de l’asset management sont optimistes. Pourquoi dire le contraire.

Je l’ai constaté un peu lors d’un Afterwork d’Asset Management organisé par Raphaël Cretinon et Carine Jagielski. Je ne dirais pas que l’optimisme est à son zénith.

Avec une bonne bière jaune, j’ai brièvement rencontré Michel Audeban, directeur général de Gemways Assets. Il m’a confié en compagnie d’Olivier Rosblack, prochain ex-futur de SG Prévoir, que ça collecte bien.

Avec une Yellen qui a la frousse de ne pas donner des signaux clairs sur sa politique monétaire, son fonds de gestion dédié aux marchés émergents en a bien profité avec une exposition importante sur la Chine. La remontée du prix du pétrole au cours de l’année 2016 a aussi contribué.

Quant à moi et mon portefeuille boursier d’investisseur, c’est l’anesthésie totale. Ce que je veux dire par là, c’est que la performance de mon portefeuille boursier ne décolle pas vraiment depuis le début de l’année. Est-ce frustrant ?

Non, je dois vivre avec. Je dois l’accepter en tant qu’investisseur de long terme. Je ne dois pas me laisser tenter naïvement par les recommandations des analystes financiers.

Malgré que l’analyse technique donne des signaux techniques positifs, je reste sceptique sur les fondamentaux des valeurs bancaires. Je pense que les marchés ont tort à terme. N’hésitez pas à lire mon article « 4 raisons fondamentales de ne pas acheter des valeurs bancaires ».

À présent, passons en revue mon portefeuille boursier d’investisseur de long terme. Ensuite, celui de trading. D’ailleurs, j’ai fait également ma tournée traditionnelle des assemblées générales. Je ne suis pas parti les mains vides avec des cadeaux et un bon buffet. Autant en profiter.

Composition de mon portefeuille d’investisseur au 31 mai 2017

Entreprise Date de détention Performance Performance dividendes réinvestis Poids
Industrie
Air Liquide 08/05/2012 18,44 % 44,66 % 3,41 %
Gaztransport Technigaz (GTT) 04/01/2016 1,96 % 8,73 % 7 %
Consommation discrétionnaire
Bic 13/04/2017 -12,84 % -12,84 % 4,33 %
Hermès International 31/08/2012 96,22 % 101,88 % 13,83 %
Groupe SEB 20/11/2011 177,26 % 187,75 % 16,37 %
Salvatore Ferragamo 31/03/2014 36,35 % 40,42 % 5,47 %
Consommation défensive
Henkel 11/11/2016 11,1 % 12,16 % 2,59 %
Nestlé 05/04/2012 50,7 % 63,64 % 3,98 %
Technologie
Apple 16/12/2016 16,8 % 17,21 % 2,85 %
IBM Corporation 09/11/2012 5,43 % 14,09 % 7,12 %
Énergie (Pétrole, Gaz, etc.)
Gazprom 02/10/2014 -20,46 % -15,04 % 3,88 %
Total 06/05/2010 21,32 % 51,72 % 9,41 %
Métaux précieux
Agnico Eagle 10/03/2015 82,58 % 84,62 % 10,16 %
Silver Wheaton 03/03/2014 20,51 % 22,86 % 9,56 %

Le mois de mai est la période où je reçois la plus grosse part en dividende. Ne faisons pas la fine bouche car c’est toujours bon à prendre par les temps qui courent.

Cela dit, je suis déçu de la performance de mon portefeuille boursier ce mois-ci. Ce n’est pas la première fois en 2017. Comme je l’ai dit en introduction, il faut accepter alors que les gérants ont le sourire.

Air Liquide. Lors de l’assemblée générale qui s’est tenue le 3 mai, Benoît Potier a annoncé au cours du second semestre, une attribution d’une action gratuite pour 10 actions détenues. C’est une opération traditionnelle que fait l’entreprise tous les deux ans. Cela fait 2 fois que je loupe cette opportunité parce que je n’ai pas le nombre d’actions requise. Je pense renforcer ma position sur ce titre pour en bénéficier pour de bon.

GTT. J’étais présent à l’assemblée générale qui a lieu dans le Domaine de Saint-Paul de Saint-Rémy-lès-Chevreuse le 17 mai. Mis à part le bon buffet, l’entreprise a confirmé qu’elle n’a pas fait de provisions suite à l’enquête en Corée du Sud. Ses difficultés de 2016 sont d’ordre conjoncturel sur le marché du GNL (Gaz Naturel Liquéfié). À suivre.

Bic. Fin avril, le cours du titre a pris une grosse claque suite à ses dernières publications bien qu’il s’est redressé ce mois-ci. J’étais présent à l’assemblée générale le 10 mai. J’ai eu l’occasion de poser quelques questions en particulier sur les difficultés de la grande distribution aux États-Unis. Sur le coup, le management m’a envoyé balader avec une réponse qui tourne autour du pot du style « rassurez-vous l’entreprise fera tout ce qu’il faut ».

Hermès International. Je serais présent à leur assemblée générale le 6 juin. Ce qui est chiant, c’est qu’il faut que je me lève de bonheur.

SEB. Par rapport à Bic, le management de SEB a clairement répondu à ma question. Il est même inquiet parce qu’il se demande si les entreprises de grande distribution américaine vont finir l’année. En plus de l’un des meilleurs buffets de la cote parisienne, une division du titre est même envisagé. La dernière fois que SEB l’a faite, c’était en juin 2008. En voici la preuve.

Salvatore Ferragamo. C’est un des flops du moi de mai. L’Hermès italien reste prudent sur ses perspectives pour 2017. Lors d’une journée investisseur chez HSBC à Paris, certains analystes financiers estiment qu’elle est en période de transition. Par rapport au luxe français, je constate une vraie divergence de point de vue sur le secteur.

Henkel. L’entreprise allemande de bien de consommation courante n’a pas déçu sur le premier trimestre. Je songe à me renforcer ma position à la prochaine vague de baisse. Quitte à moyenner à la hausse. Ce qui n’est pas forcément une erreur.

Nestlé. C’est le top du mois avec SEB. Je ne sais pas s’il faut mettre sur le compte de la baisse du franc suisse face à l’euro. Je n’ai pas constaté de catalyseur fondamental à la hausse. Parfois, ne cherchons pas la petite bête quand ça monte.

Apple. Malgré des résultats du second trimestre mitigées, le cours de la marque à la pomme continue son ascension. Bien que Warren Buffett a renforcé sa position, ce n’est pas une raison d’aller tête baissée. Moi, je pense que c’est dangereux d’acheter le titre à ce niveau. Le mieux est d’attendre une vague de baisse. Comme pour Air Liquide ou Henkel, il est possible que je me renforce ma position. Moyenner à la hausse n’est pas une erreur en soi si leur fondamentaux sont bons ou dégradés temporairement.

IBM. C’est le monde à l’envers par rapport à Apple. Je vais attendre sagement le dividende en juin. Puis j’aviserai dans les prochaines mois. La vendre pour chercher de meilleures opportunités ou la conserver. Comme quoi, suivre Warren Buffett ne marche pas à tous les coups.

Gazprom. Là sur le coup, j’ai du mal à comprendre la baisse du titre ce mois-ci. Peut-être que c’est d’ordre politique avec Donald Trump. Franchement, je n’en sais rien.

Total. J’étais présent à l’assemblée générale le 26 mai. Il faut dire que la date a été mal placé en plein milieu d’un weekend d’Ascension. Soyons honnête. Je n’ai pas tiré de grande chose. La réduction du programme d’investissement n’est pas une surprise. Elle prévoit-même d’aller au-delà de 2018.

Agnico Eagle. Rien à signaler. Le titre a plutôt tâtonné ce mois-ci.

Silver Wheaton. Depuis la milieu du moi de mai, Silver Wheaton a changé de nom, Wheaton Metal Precious. Pourquoi ? Elle envisage d’être une société diversifié sur les métaux précieux. Pour rappel, elle ne produit pas de l’or et l’argent mais touche des redevances en accord avec les producteurs.

Mouvements dans le portefeuille d’investisseur en mai 2017

  • Dividende Air Liquide (17/05/2017)
  • Dividende SEB (18/05/2017)
  • Dividende Apple (18/05/2017)
  • Dividende Salvatore Ferragamo (24/05/2017)
  • Dividende Bic (24/05/2017)
  • Dividende GTT (31/05/2017)

Portefeuille de trader au 31 mai 2017

Entreprise Date de détention Performance Performance dividendes réinvestis
Edenred 04/04/2017 4,18 % 4,18 %
Hecla Mining 29/07/2016 -11,88 % -11,77 %
Franco-Nevada 14/11/2016 31,47 % 32,09 %

Edenred. Le spécialiste des tickets restaurants a pris cher suite à un nouvel épisode politique au Brésil. D’un point de vue technique, je pense que c’est un prétexte à la baisse après la nette cassure de la résistance de 22-22,5 €. En plus, ce qui se passe au Brésil n’est pas nouveau.

Hecla Mining. Le producteur d’argent métal ne fait pas grand chose sur le plan boursier.

Franco-Nevada. Le spécialiste des redevances sur les métaux précieux et l’énergie a délivré un solide premier trimestre 2017. L’or et le pétrole ont beaucoup contribué. Elle a eu le loisir d’augmenter le dividende.

Mouvement dans le portefeuille de trader en mai 2017

  • Vente actions Sandstorm Gold avec -25,09 % (04/05/2017). Sur le coup, je me suis fait couillonner par une augmentation de capital que je n’ai pu venir.
  • Vente actions Veolia avec +14,06 % (14/05/2017). Je pouvais faire plus mais la tendance baissière n’est pas encore rompue.

Performance de mon portefeuille d’investisseur – 2017

1er trimestre
2ème trimestre
3ème trimestre
4ème trimestre
Performance moyenne
Performance 3,14 % 0,38 %
Performance dividendes réinvestis 3,38 % 0,51 %

Comme vous le voyez, je risque de refaire le même discours du mois dernier. Quant aux options dont me recommande Paul Marcel de Celtinvest, je réfléchis.

Je veux faire de la vente d’options put au service de mes investissements de long terme. Mais d’un autre côté, il faut que j’ai un capital de départ très important pour que ce soit intéressant financièrement. Avec 5000 € au départ sur mon compte de trading chez Degiro, il est évident que je risque de ramer. Toutefois, commencez avec un petit capital en mode réel permet de tester sereinement mes stratégies.

Revenus du blog Investir en Actions – Mai 2017

  • Livre L’Or Votre Assurance Contre les Crises : 16,84 €
  • Affiliation : 1,23 €. Sur ce type de monétisation, je préfère me focaliser sur le long terme.

Prochaines monétisations du blog Investir En Actions

  • Pour la liste des meilleures livres en Bourse, je vais la mettre dans la page Formations.
  • Critiques sur les livres parlant d’analyse technique. J’ai constaté par expérience que beaucoup d’investisseurs particuliers ont laissé des plumes en se basant sur uniquement sur cet outil.
  • Présentation d’un courtier en ligne dont je suis client
  • Lancement prochain de mon deuxième blog boursier
  • Préparation de mon service de coaching
email
Sovanna Sek on FacebookSovanna Sek on GoogleSovanna Sek on LinkedinSovanna Sek on Twitter
Sovanna Sek
Sovanna SEK est un investisseur de long terme passionné par la Bourse avec pour modèle, Warren Buffett. Il vous donne des conseils pratiques pour construire et gérer un portefeuille boursier rentable sur le long terme.

Il est également un défenseur de la stratégie buy and hold et de l'or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge