La Bourse de Paris se maintient dans le vert après les débuts de Wall Street

Comprendre structure Bourse de Paris

La Bourse de Paris était toujours dans le vert le 19 janvier dernier (+0,62 %) suivant les premiers pas positifs de Wall Street.

Alors que la Bourse de Paris a démarré proche de l’équilibre et conservé son indécision des dernières séances avec en fonds, la menace d’une paralysie des administrations fédérales américaines, l’euro repart à la hausse. Le 19 janvier à 15H, l’indice CAC40 progressait de 0,45 % à 5.519,57 points dans un volume d’échanges de 1,6 milliard d’euros. La veille, il avait fini stable (+0,02 %).

La Bourse de Paris maintient la cadence face à l’appréciation de l’euro

Après une ouverture à l’équilibre, la cote parisienne a finalement surmonté les indécisions des dernières séances. Toutefois, même si le CAC40 a eu l’occasion de s’offrir des séances dans le vert dans le sillage de Wall Street et ses nouveaux records, la hausse semble s’être interrompue le 9 janvier. Cela peut s’expliquer par la remontée de l’euro de 1,226 dollar. Par ailleurs, les rendements des obligations ont dépassé pour la première fois depuis mars 2017 le seuil de 2,60 %. Malgré cela, les entreprises restent optimistes avec la confirmation d’un contexte macroéconomique porteur. Il ne faut cependant pas oublier que la parité euro/dollar pourrait réduire une partie des effets de croissance au premier trimestre 2018.

« Alors que les actions américaines ont atteint à nouveau des records cette semaine (…) et qu’une impasse grandissante à Washington ne montre aucun signe de résolution, nous avons assisté (jeudi) à quelques prises de profit à mesure que la perspective d’une fermeture du gouvernement américain se concrétisait », souligne Michael Hewson, un analyste de CMC Markets. La semaine dernière, la Chambre des représentants a voté un budget provisoire pour éviter la paralysie des administrations fédérales américaines. Toutefois, la menace pèse toujours, un votre très serré est encore attendu au Sénat.

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Certaines valeurs sont à la hausse comme Auplata qui a bondi de 15 % à mi-séance après avoir annoncé son intention de lever des fonds en crypto-monnaie. Compagnie des Alpes progresse même si le calendrier scolaire décalé et la tempête Eléanor ont pesé sur l’activité de son début d’exercice, comme elle l’indique dans un communiqué. Schneider Electric s’est stabilisée alors que Seb a décollé de 5,46 %, à 173,70 euros, le 19 janvier à la mi-journée, après avoir gagné près de 19 % sur l’année 2017.

Du coté des valeurs en baisse, nous trouvons Air France qui pâtit d’un abaissement de sa recommandation à « neutre » contre « superformer ». Korian a reculé. Le courtier Exane BNP Paribas ne recommande d’ailleurs plus d’acheter le titre, abaissant son conseil à neutre. Vinci a également reculé alors que le gouvernement a assuré que la facture liée à son indemnisation après l’abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes serait « la plus réduite possible ». Enfin, Rémy Cointreau reculait après un chiffre d’affaires en croissance de 3 % sur les neuf premiers mois de son exercice 2017-2018.

Sovanna Sek on FacebookSovanna Sek on GoogleSovanna Sek on LinkedinSovanna Sek on Twitter
Sovanna Sek
Sovanna SEK est un investisseur de long terme passionné par la Bourse avec pour modèle, Warren Buffett. Il vous donne des conseils pratiques pour construire et gérer un portefeuille boursier rentable sur le long terme.

Il est également un défenseur de la stratégie buy and hold et de l'or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge