Essilor : Un spécialiste hors pair de l’industrie ophtalmologique

évolution action essilor

Née de la fusion entre Essel et Silor en 1972, Essilor est une entreprise française qui conçoit, fabrique et commercialise des verres correcteurs et des équipements pour l’ophtalmologie. Introduite à la Bourse de Paris en 1975, elle s’est développée grâce à une vision entreprenariale sur le long terme et devenue un empire mondial de l’équipement de santé. À l’image d’Air Liquide, c’est l’une des valeurs préférées des particuliers français avec des arguments qui sont justifiées sur le long terme.

Des marques de réputation mondiale et gammes de produits adaptées aux besoins du consommateur

L’activité d’Essilor est divisée en trois segments : les verres-matériels optiques, les équipements et Sunglasses and Readers (lunettes de soleil et pré-montées). Le premier représente près de 90 % de son chiffre d’affaires tandis que le second et le troisième pèsent faiblement. Quant à la répartition de son chiffre d’affaires, l’Amérique du Nord et l’Europe y contribuent majoritairement.

Les marques ayant acquis une renommée mondiale comme Varilux, Crizal, Definity, Transitions ou encore Xperio, ont aidé l’entreprise à s’affirmer petit à petit comme le numéro un mondial sur le secteur de l’industrie optique. De plus, leurs gammes de produits répondent aux problématiques courantes des consommateurs (qui sont leurs clients finaux) au niveau de la vision : sensibilité à la lumière, fatigue visuelle, montures adaptées à des activités spécifiques (ordinateur, sport, conduite, bricolage), protection UV, etc.

La croissance externe et l’innovation de nouveaux produits : Deux piliers stratégiques du groupe

Afin de maintenir ses parts de marché face à ses concurrents tels que l’Allemand Carl Zeiss et Rodenstock, et le japonais Hoya, Essilor a pris conscience que la croissance organique ne suffirait pas. Pour cela, elle fait des acquisitions opportunes et noue des partenariats stratégiques avec l’ensemble de l’industrie ophtalmologie. Les pays émergents représentent à un peine un quart de leur chiffre d’affaires et le potentiel sur cette zone géographique malgré les tourmentes reste important avec des atouts que l’Occident aimerait avoir.

L’autre pilier stratégique de l’entreprise est l’innovation de ses produits dont elle doit être en veille active. Tout d’abord, l’importance de l’informatique et des appareils mobiles à la fois dans le monde du travail et dans la vie quotidienne a fait que les personnes exposent sensiblement leurs yeux. Ensuite, les tendances macroéconomiques globales comme la croissance démographique et le vieillissement de la population jouent en sa faveur. Pour exploiter au mieux ses relais de croissance, Essilor se doit de s’adapter à ses nouveaux besoins en développant de nouvelles gammes de produits et le fait remarquablement à ce jour.

Analyse financière d’Essilor

Analyse profitabilité et rentabilité d'Essilor

Malgré les tempêtes financières, Essilor a su maintenir ses marges opérationnelles et nettes puis les a augmentées mécaniquement en 2014 grâce aux acquisitions de Transitions Optical dans l’activité photochromique et Coastal dans la vente en ligne des produits ophtalmiques. Quant à la rentabilité des capitaux propres (ROE) et des capitaux employés (ROCE), elles restent à des niveaux satisfaisants pour un secteur d’activité qui mobilise beaucoup des capitaux. Néanmoins, la variation du ROCE est irrégulière à cause de sa politique de croissance externe avec un goodwill représentant 43 % du total de ses actifs.

En regardant globalement le graphique entre 2005 et 2013, la profitabilité et la rentabilité sont au mieux sur une pente stagnante. Ce qui signifie que la croissance organique a ses limites.

Analyse bénéfice par action Essilor

La croissance moyenne des bénéfices nets par action entre 2005 et 2014 est de l’ordre de 13,6 %. Durant cette période, le management ne s’est pas amusé à faire des rachats d’actions pour satisfaire naïvement leurs actionnaires. Toutefois, n’oubliez pas de relativiser la hausse entre 2013 et 2014 qui est purement mécanique.

Analyse de la sovabilité d'Essilor

La solvabilité globale (capitaux propres/total des actifs) et le ratio dettes/capitaux propres se sont dégradés à cause de sa politique de croissance externe mais ne mettent pas en danger l’entreprise sur le plan financier. Pour vous rassurer, elle n’a pas de difficulté à rembourser les intérêts de la dette avec un taux de couverture des intérêts1 bas.

Une valorisation boursière trop élevée

Année PER VE/EBITDA PEG P/B2 P/S3
2010 22,1 12,5 2,35 3,35 2,63
2011 22,63 13,98 2,96 3,44 2,73
2012 27,44 15,83 3,17 4,46 3,22
2013 27,8 15,5 3,14 4,33 3,25
2014 21,45 13,01 1,38 4 3,51

L’action se paye très cher à la fois au niveau des bénéfices et la croissance avec un PER et PEG élevés et son rendement est minable (largement en dessous de 2 %). D’un autre côté, la qualité a un prix si vous avez à faire à une entreprise ayant des avantages compétitifs durables. Au regard des graphiques précédents, le business model d’Essilor a prouvé cette capacité de résilience quelle que soit la nature du cycle économique.

Des relais de croissance avec une zone d’ombre inquiétante

Essilor nous a montré depuis sa création sa capacité à s’adapter face aux enjeux de la mondialisation. Elle n’a pas attendu les années 2000 pour s’implanter dans les zones géographiques à forte croissance comme la Chine et l’Amérique Latine même si la part du chiffre d’affaires reste minoritaire.

Pour asseoir sa domination sur son secteur de prédilection, les relais de croissance que j’ai cités précédemment permettent d’avoir une belle visibilité sur ses futurs résultats. Sur ce point, les investisseurs ou actionnaires apprécient fortement. Cependant, dans la majorité des pays développés, l’achat d’une paire de lunettes est conditionné par la viabilité du système de protection sociale qui est financé à crédit et pèse sur les finances publiques des États avec des niveaux de dettes publiques/PIB astronomiques. Dans le cas où les taux d’intérêt des obligations publiques déraillent sensiblement, les États seront sous la pression de leurs créanciers et devront sacrifier des postes de dépenses. À court terme, cela risquerait de mettre à mal l’expansion d’Essilor. Certains diront que c’est impossible parce que les États seront toujours derrière nous. Malheureusement, 2008 a prouvé le contraire.

1Taux de couverture des intérêts = Intérêts de la dette/Résultat d’exploitation

2P/B : Cours/Valeur d’actif net

3P/S : Cours/Chiffre d’affaires

NB : Les informations, opinions et graphiques sont le reflet de mes convictions et utilisés à vocation pédagogique. La précision des informations apportée n’est pas garantie à 100 %. Tout lecteur doit faire sa propre opinion en faisant des recherches complémentaires afin de déterminer quelles sont les meilleures opportunités d’investissement à son profit. Vous assumez la responsabilité de toute décision prise suite à la lecture de l’article. Investir En Actions (dont le fondateur) se désengage de toute responsabilité sur vos actions et vos décisions.

Sovanna Sek on FacebookSovanna Sek on GoogleSovanna Sek on LinkedinSovanna Sek on Twitter
Sovanna Sek
Sovanna SEK est un investisseur de long terme passionné par la Bourse avec pour modèle, Warren Buffett. Il vous donne des conseils pratiques pour construire et gérer un portefeuille boursier rentable sur le long terme.

Il est également un défenseur de la stratégie buy and hold et de l'or.

4 commentaires sur “Essilor : Un spécialiste hors pair de l’industrie ophtalmologique”

  1. bonjour,
    votre analyse est suffisamment claire et explicite.
    pour rien vous cacher j’investis régulièrement en actions, mais j’ai atteint mes limites de compétences.
    J’ai fait l’erreur de confier les conseils à un service dédié de ma banque
    Evidemment les résultats ne sont pas là
    Je suis à la recherche donc d’un appui technique.
    Je vous avais déjà posé la question
    Excusez moi si j’insiste
    CORDIALEMENT
    MARCO MAX

  2. Bonjour MARCO MAX,

    Si tu veux un appui technique, je suis en cours de création d’une chaine vidéo sur YouTube qui peut faire office de formations gratuites et arrivera entre fin février et mi-mars. Au niveau des compétences entre 1 et 5 sur la chaine vidéo, j’irais plutôt entre 1 et 3. A moyen-long terme, je réfléchis à quelque chose de plus poussée (évidemment payant) mais je ne peux pas en dire plus car ce n’est pas finalisé.

    Certains de mes articles pourraient t’aider :

    http://www.investir-en-actions.com/comment-affronter-un-krach-boursier-sur-le-marche-actions/
    http://www.investir-en-actions.com/comprendre-etapes-bulle-speculative/

    Cordialement.

  3. Bonjour Joachim,

    J’avoue qu’elle n’est pas donnée. De plus, le contexte de marché ne s’y prête pas. Selon moi, nous sommes dans un cycle baissier sur les marchés actions.

    Ce qui m’inquiète le plus, c’est la cherté des indices américains qui est le premier catalyseur de la Bourse au niveau mondial.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge