4 raisons fondamentales de ne pas acheter des valeurs bancaires

raisons fondamentales pour ne pas acheter valeurs bancaires

Depuis le Brexit, le secteur bancaire se refait une belle santé en Bourse. La perspective que la FED remonte ses taux d’intérêt en novembre ou décembre, et la BCE et la BOJ ne soient plus agressives sur les taux négatifs constituent des catalyseurs positifs de court terme pour ce secteur qui est mal vu par les investisseurs depuis 2008. Voyant leurs cours de Bourse prendre de l’ampleur à la hausse, Lire la suite …

Pourquoi vous devez vous méfier de la solvabilité des banques

Solvabilité banques mise en doute

Les banques sont de véritables cancer. Elles ne parviennent pas à retrouver des couleurs sur le plan boursier et pourraient toucher le fond du précipice. Malgré le succès antérieur des stress tests organisés par la BCE et la FED, le risque reste présent contrairement à ce que le camp des mainstream veuille vous croire. Par l’intermédiaire de quelques graphiques et d’un possible cygne noir, je vais vous démontrer avec des Lire la suite …

Pourquoi vous devriez rester à l’écart du secteur bancaire en Bourse

restez écart secteur bancaire

L’idée d’investir en Bourse de rester à l’écart du secteur bancaire est-elle une option raisonnable pour votre portefeuille boursier. Avec les casseroles qu’il traîne depuis la crise des subprimes, cela s’avère du suicide. Concrètement, on ne sait pas ce qu’il y a dans leur bilan. Leur transparence sur leur santé financière est mise en doute. Les médias, les économistes et les professionnels de la finance prétendent le contraire avec les Lire la suite …

Les vérités cachées sur le krach bancaire

Les dessous du krach bancaire

Le secteur bancaire n’est pas à la fête en Bourse depuis le début de l’année 2016. Cela a commencé par les banques italiennes avec leur niveau de créances douteuses. Ensuite, la Deutsche Bank refait des siennes à propos de sa solidité financière sachant qu’elle a une exposition sur les produits dérivés qui outrepasse largement le PIB de l’Allemagne. Ensuite, la Société Générale qui s’était pris le tapis avec l’Affaire Kerviel Lire la suite …