L’action Apple est-elle sur la voie d’un déclin sans fin ?

La chute du cours de l’action Apple fait mal à la majorité de la communauté financière. En l’espace de quelques jours, sa capitalisation boursière s’est dépréciée de 65 milliards de dollars suite à une baisse de ses ventes d’iPhone au second trimestre de l’exercice 2016 et surtout de la sortie de capital sèche de son investisseur activiste Carl Icahn. Pour enfoncer le clou, le chiffre d’affaires a baissé sur toutes les zones géographiques où elle est présente. Néanmoins, cela devait arriver un jour ou l’autre depuis quelques années parce que ses produits phares sont entrés dans une phase de maturité et le côté innovant déçoit de plus en plus. Maintenant, est-ce que dans une perspective de long terme, la marque à la pomme va-t-elle se diriger vers un déclin sans fin.

Le danger de l’iPhone dépendance

Répartition chiffre d'affaires Apple

Au niveau géographique, le Vieux Continent et le Japon résistent bien sur les six premiers mois de l’exercice 2016 tandis qu’en Chine et en Amériques, cela reste compliqué. À force de reposer sur l’iPhone qui représente deux tiers de son chiffre d’affaires, l’entreprise aurait tôt ou tard des problèmes. Dans un secteur en évolution permanente et une nouvelle économie qui va être dominée par l’information, Apple peut être prise de vitesse par la concurrence. Par exemple, en stratégie de contenu, elle est largement devancée par Google.

Ses produits phares ne se vendent plus comme auparavant car d’une part, l’engouement d’antan n’y est plus et d’autre part, les personnes ayant un iPhone, iPad ou Mac sont plus réticentes à changer pour passer à des nouvelles versions.

Quand un gros poisson vend, ça sent la poudre

L’un des gourous de la finance Carl Icahn a vendu toutes ses actions Apple en faisant part de ses inquiétudes en Chine à la fois sur les ventes et les problèmes relationnels avec le gouvernement chinois qui a suspendu subitement les services iBooks et iTunes par mesure protectionniste pour favoriser ses marques locales telles que Huawei ou Tecent.

Lorsqu’un gros actionnaire quitte le navire, ce n’est généralement pas très bon pour l’action de l’entreprise en question. Ainsi, il se peut que la marque à la pomme mette du temps à réadapter son business model face aux différents enjeux qu’elle devra faire face malgré des moyens financiers colossaux.

Un avenir boursier très pessimiste

L'analyse technique montre qu'Apple est en tendance baissière

Quelques mois plus tard, l’analyse technique en données hebdomadaires indique clairement que la chute du cours de l’action Apple confirme une entrée dans un cycle baissier durable. La cassure définitive du support à 93 $ confirmerait ce scénario. Par la suite, le cours sombrerait dans les semaines à venir vers les niveaux respectifs de 73 et 56 $. De plus, les composantes de l’Ichimoku ont un biais baissier.

Par ailleurs, la forte chute de son cours est très préjudiciable pour les fonds de pension américains et la majorité des sociétés de gestion parce que l’action Apple était une des positions dominantes de leur portefeuille boursier.

La marque à la pomme attendue au tournant

D’un point de vue fondamentale, l’avenir d’Apple n’est pas en danger parce que :

  • Elle reste une entreprise robuste sur le plan financier avec des moyens financiers colossaux. Le seul problème est qu’ils sont logés majoritairement dans des paradis fiscaux.
  • Ses produits se vendront quand même mais pas à des niveaux hystériques.

Néanmoins, elle devra revoir son business model en n’étant plus dépendante de ses ventes d’iPhone. Évidemment, cela ne fera pas du jour au lendemain mais Monsieur le Marché est impatient et l’a averti du danger boursier qui la guette.

Si cette vidéo vous a intéressée, rejoignez ma chaîne YouTube pour ne pas louper mes conseils pour gagner en Bourse sur le long terme et bien plus.

email
Sovanna Sek on FacebookSovanna Sek on GoogleSovanna Sek on LinkedinSovanna Sek on Twitter
Sovanna Sek
Sovanna SEK est un investisseur de long terme passionné par la Bourse avec pour modèle, Warren Buffett. Il vous donne des conseils pratiques pour construire et gérer un portefeuille boursier rentable sur le long terme.

Il est également un défenseur de la stratégie buy and hold et de l'or.

3 commentaires on “L’action Apple est-elle sur la voie d’un déclin sans fin ?”

  1. Rebonjour Marcel,

    Je respecte tout à fait ton choix. N’oublie pas que l’avantage de la Bourse est que tout le monde peut se démarquer et donner son avis en toute liberté. De là à dire que la marque à la pomme va mourir, sûrement pas. Par contre, elle souffre d’un mauvais écho aux USA en termes d’actualité.

  2. Effectivement Sovanna, pour que la bourse fonctionne, il faut des acheteurs et des vendeurs. Je veux bien acheter quelques actions à Icahn, mais pas toutes ! ;-)
    L’avantage des options, c’est que cela me laisse de la marge pour me tromper. A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge