4 indicateurs techniques à connaître en Bourse

connaitre indicateurs techniques en Bourse

Les indicateurs techniques sont généralement utilisés comme outils complémentaires pour peaufiner au mieux votre analyse technique. Ce qui peut vous gêner, c’est qu’il y en énormément. Vous risquez de vous perdre.

Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin de tout connaître. Pour ma part, j’ai retenu 4 indicateurs techniques qui pourraient retenir votre attention que ce soit pour l’investissement ou le trading.

Les indicateurs de tendance

Les indicateurs de tendance à connaître en Bourse

Les moyennes mobiles

S’il y a un indicateur technique à maîtriser que vous devez maîtrisez, ce sont bien les moyennes mobiles (MM). Premièrement, elles sont simples à analyser techniquement sans parler du calcul qui est une moyenne glissante des cours de l’action sur une période donnée. Deuxièmement, elles peuvent jouer un rôle chartiste en faisant office de droite de tendance.

La forme d’interprétation technique la plus courante est la confrontation entre plusieurs moyennes mobiles et l’évolution du cours de l’action.

Interprétations techniques de plusieurs moyennes mobiles et l’évolution du cours de l’action :

  • Si la MM de période courte croise à la hausse la MM de période longue alors ce sera une probabilité d’achat.
  • Si la MM de période courte croise à la baisse la MM de période longue alors ce sera une probabilité de vente.
  • Si le cours de l’action croise à la hausse les deux MM alors la probabilité d’achat sera renforcée.
  • Si le cours de l’action croise à la baisse les deux MM alors la probabilité de vente sera renforcée.

Vous noterez qu’il y a une double analyse entre les moyennes mobiles puis entre le cours de l’action et les moyennes mobiles.

Par ailleurs, il existe plusieurs types de moyennes mobiles :

  • Les moyennes mobiles arithmétiques (MMA) qui sont les plus simples à comprendre.
  • Les moyennes mobiles exponentielles (MME) qui sont les plus réactives en accordant du poids sur les événements récents du cours de l’action avec une antériorité qui décroît exponentiellement.
  • Les moyennes mobiles pondérées (MMP) sont assez comparables aux secondes sauf que son antériorité décroît linéairement.

Ne considérez pas ses signaux pour argent comptant. En effet, elles sont souvent en décalage en termes de signaux d’achat ou de vente par rapport à l’évolution du cours de l’action. Sur le fond, l’orientation de sa pente peut donner une indication sur le cycle boursier du cours de l’action.

Pour être complémentaire, les investisseurs institutionnels les scrutent de près, en particulier les hedge funds.

Le MACD

Le MACD (Moving Average Convergence Divergence) est un indicateur technique qui analyse la solidité de la tendance en lissant les cours. Son résultat s’obtient généralement par la différence entre la moyenne mobile exponentielle à 12 périodes (jours ou semaines) et celle à 26 périodes filtrée par la moyenne mobile exponentielle à 9 jours (MME 9). Par ailleurs, sa valeur peut se tendre à l’infini à la hausse ou à la baisse.

Interprétations techniques entre les composantes du MACD

  • Le MACD donne un biais positif s’il est supérieur à la MME 9 et il croise à la hausse la ligne zéro.
  • Le MACD donne un biais baissier s’il est inférieur à la MME 9 et il croise à la baisse la ligne zéro.

Interprétations techniques avec les divergences :

Les divergences indiquent que le cours de l’action évolue en tendance inverse par rapport à l’indicateur.

Il y a une présence d’une divergence baissière si le MACD montre des signes d’essoufflement lorsque le cours de l’action fait de nouveaux plus-hauts.

Il y a une présence d’une divergence haussière si le MACD montre des signes de résistance lorsque le cours de l’action fait de nouveaux plus-bas.

Pour que la divergence soit validée, vous devez attendre la cassure de la ligne zéro sachant que ça reste théorique.

Les oscillateurs techniques

Les oscillateurs techniques à maîtriser en Bourse

Le RSI

Le RSI (Relative Strengh Index) est un indicateur technique borné entre 0 et 100 créé par J.W Wilder en 1978 avec la prise en compte des cours moyens des séances haussières et baissières. Il a la capacité de détecter des retournements de tendance et des excès à l’achat et à la vente.

Dans la blogosphère financière, il est très utilisé par les investisseurs ou traders particuliers.

Interprétations techniques propres à l’indicateur :

  • Si le RSI est supérieur à 50, il y a un probable signal à l’achat.
  • Si le RSI est inférieur à 50, il y a un probable signal à la vente.
  • Zone de surachat : RSI > 70.
  • Zone de vente : RSI < 30.

Interprétations techniques avec les divergences :

Voir paragraphe MACD ci-dessus.

Pour que la divergence soit validée, vous devez impérativement attendre la cassure de la ligne de neutralité soi-disant fixée à 50.

Le stochastique

Créé par Georges Lane, le stochastique a des points communs avec le RSI avec la mise en évidence des retournements de tendance et des excès à l’achat et à la vente. Ce qui les diffère est la composition graphique caractérisée par deux courbes : la première %K pour la plus volatile avec un delta entre le plus haut et le plus bas des séances sur une période définie et %D correspondante à la moyenne mobile à 3 jours du %K.

Pour le trading à court terme, c’est un indicateur technique souvent utilisé pour shorter ou jouer à la baisse l’actif en question.

Interprétation technique :

  • Si le stochastique est supérieur à 50, le cours de l’action poursuit un cycle haussier.
  • Si le stochastique est inférieur à 50, le cours de l’action poursuit un cycle baissier.
  • Zone de surachat : Stochastique > 70.
  • Zone de vente : Stochastique < 30.

Par prudence, le stochastique est un indicateur technique nerveux du fait que la moyenne des séances boursières à la hausse ou à la baisse n’est pas prise en compte.

Et encore des préconisations

– Fixez-vous des zones de neutralité plutôt d’être obsédé par la ligne zéro et 50 respectivement pour le MACD et le RSI / Stochastique parce que la pratique diffère de la théorie.

– Attendez la prochaine clôture pour valider la divergence par l’intermédiaire de la cassure de la zone de neutralité.

– Ayez à l’esprit qu’il n’existe pas d’indicateurs techniques ou figures chartistes miracles pour mieux investir en Bourse sur le marché actions.

__________________________________________________________________________________

Sources :

–  Site Tribuforex

– Tout savoir de l’analyse technique de Monique Walker, 3ème édition Edition Gualino

Sovanna Sek on FacebookSovanna Sek on GoogleSovanna Sek on LinkedinSovanna Sek on Twitter
Sovanna Sek
Sovanna SEK est un investisseur de long terme passionné par la Bourse avec pour modèle, Warren Buffett. Il vous donne des conseils pratiques pour construire et gérer un portefeuille boursier rentable sur le long terme.

Il est également un défenseur de la stratégie buy and hold et de l'or.

3 commentaires on “4 indicateurs techniques à connaître en Bourse”

  1. Bonjour Michel,

    Effectivement, j’ai oublié les indicateurs de volatilité.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge